Le poêle à granulés fonctionne en brûlant des granulés de bois (ou pellets), il produit de la chaleur. Les cendres sont récupérées dans le poêle, la fumée est évacuée par un conduit et la chaleur est diffusée dans la pièce où l’appareil est installé.

On distingue deux types de fonctionnement :


• soit l’air chaud est pulsé par ventilateur, diffusant ainsi plus rapidement la chaleur dans la pièce mais créant une nuisance sonore perceptible (même si les appareils les plus récents ont fait des progrès sur ce plan).


• soit l’air chaud se propage par convection.

Les granulés de bois sont stockés dans le réservoir du poêle dont la capacité est variable en fonction des modèles (20 kg à 38 kg en moyenne). Leur manipulation est plus aisée que celle des bûches. Il existe d’ailleurs des sacs de rechargement ou stockeur à pellets d’une contenance de 15 kg pour faciliter l’utilisation du poêle. Plus le réservoir est volumineux, plus le degré d’autonomie est important, la diffusion de la chaleur par convection permet d'avoir un poêle complètement silencieux.

Son rendement est excellent : 80 à 90 %

Le poêle à granulés est alimenté automatiquement par des granulés de bois stockés dans un réservoir intégré généralement très accessible par le simple soulèvement de son couvercle. En fonction des modèles et de la capacité de l’appareil à stocker le combustible, le poêle à granulés bénéficie d’une autonomie de fonctionnement de plusieurs jours (jusqu’à 72h pour 15kg de granulés).

Certains modèles sont même équipés d’un programmateur vous permettant de décider de l’heure d’allumage et d’extinction de l’appareil, donnant ainsi un confort d'utilisation inégalé par une cheminée ou un poêle à bois traditionnel.